You are currently viewing Le guide indispensable pour vendre sur ComeUp

Le guide indispensable pour vendre sur ComeUp

Dans un objectif de diversification des revenus et pour lancer mon futur challenge, je vais te parler de stratégies pour réussir tes ventes et gagner de l’argent sur ComeUp. Et tout cela gratuitement, je vais te révéler comment vendre sur ComeUp et devenir un top vendeur même si tu débutes.

Déjà, c’est quoi ComeUp? ComeUp (anciennement 5euros.com) est une marketplace de services. Ses concurrents sont, entre autres, Fiverr ou Upwork. Marketplace ? Tout simplement, ces sites mettent en relation des acheteurs et des vendeurs de services.

Quand tu te lanceras dans ce business, tu devras savoir que le marketing est la base de ta réussite. En effet, ton service doit être réalisé comme une page de vente. Il doit être vendeur, marketé et plaisant à lire. Oui, car la plateforme ComeUp est devenu très populaire et fortement concurrentielle. Sans technique de marketing, tu auras de grosses difficultés pour réussir. Mais à la base de tout investissement, il faut bien penser business plan. Sur ce que tu proposes, existe-t-il de la demande ? La loi de l’offre et de la demande est le pilier d’un investissement réussi.

Alors, sais tu identifier un secteur qui cartonne et quel service vendre ? Ensuite, il faut bien vendre ton produit par du marketing sensoriel, du content marketing et par un marketing dit de pénétration.

Tu utilises toutes les techniques marketing gratuites ? Tu dois être plus malin que les autres vendeurs et te démarquer de la concurrence ! Ensuite quand les ventes commencent à arriver, tu dois optimiser ton business. Avoir des ventes c’est bien mais vendre plus cher c’est encore mieux.

Connais tu les techniques pour augmenter votre panier moyen ? Entre 20 ventes mensuelles à 5 euros et 20 ventes à 50 euros, la différence est énorme. Cela signifie que tu ne sais pas bien vendre et tu perds de l’argent finalement ! De plus, tu travailles à un taux horaire faible, tu vas vite te fatiguer. Les UP-SELL ou les CROSS-SELL sont là pour augmenter la valeur de ton panier moyen mais ce n’est pas la seule technique marketing.

Enfin, il faut satisfaire l’algorithme de ComeUp. Il faut lui plaire pour être bien référencé par le site.

Connais- tu vraiment l’algorithme de ComeUp ? Et il y a bien d’autres éléments à prendre en considération.

Allez, on est parti pour un article long mais passionnant mais, ça, tu le sais, tu commences à me connaitre ! 🙂

Comment bien vendre sur ComeUp : Les bases !

Plusieurs éléments sont forcément à travailler quand vous débutez sur le site. Je reviendrai sur le cas du service qui est la base de votre vente dans le prochain paragraphe. Nous allons en priorité analyser et se mettre dans la peau du chaland.

Quand une personne arrive sur le site, elle est interpellée par l’esthétisme, la qualité de votre vignette. Tout ce qui brille attire !

Et c’est que j’avais fait dans la location de mes voitures sur la marketplace GETAROUND. J’avais rédigé un article justement sur ce sujet : Comment optimiser ses revenus dans la location de voitures !

La vignette et la bannière

La vignette représente le cœur de votre activité, elle est le lien entre le visiteur et la lecture de votre microservice. Ce visuel est primordial car il donnera envie ou non au chaland de poursuivre l’aventure avec vous. Je vais donner l’exemple de 2 services sur le même domaine qui est la rédaction de services :

1/

2/

Je vous pose la question, quelle vignette de microservice vous attire le plus ?

Bien entendu, il s’agit du numéro 2. Pourtant, le service fourni sera peut-être de meilleure qualité par le vendeur n°1. Mais au vu de la qualité visuelle du n°2, nous allons cliquer sur sa page.

Le vendeur n°1 fait donc une grossière erreur car même si l’habit ne fait pas le moine, il attire ou non. Et comme nous sommes sur un site ultra concurrentiel, chaque détail est à prendre en compte. Nous sommes dans une logique de marketing avec la loi de l’offre et de la demande.

Le Savez-vous ? Sur ComeUp, il y a des dizaines de milliers de microservices. (Source ComeUp)

Le visuel est primordial mais le titre fait aussi du visuel.

Le titre

Un titre se doit sobre, compréhensif, vendeur et sans faute d’orthographe bien évidemment.

1/

2/

Quel titre vous fait cliquer sur son microservice ?

Là aussi, bien entendu c’est le numéro 2. Même s’il n’y a pas de faute d’orthographe, le titre du n°1 n’est pas bien formulé et ne donne pas envie que l’on clique sur sa page. Et pourtant, et cela laisse de l’espoir à certains, le vendeur a quand même fait 16 ventes !

Votre présentation

Le chaland ne vous connait pas. Rassurez-le avec une présentation adéquate qui montrera votre autorité et vos compétences sur le sujet. Vous n’avez pas besoin d’écrire une présentation de 1000 mots mais un minimum de 200 mots est appréciable.

En outre, afin de rassurer votre potentiel client, il est de bon ton de mettre une photo. Ainsi, il pourra mettre une tête à celui qui a écrit ce service. Donc ne faites pas la tête sur la photo ! 😊

Votre crédibilité

Votre présentation vous rendra crédible ou pas. En plus de petits détails peuvent vous perdre. Si vous vendez plusieurs services : un service d’e-book sur la couture et un service d’e-book sur l’immobilier, vous ne serez pas très crédible sur votre domaine.

Les différents services que vous vendez doivent se compléter : Par exemple, un service de rédaction et un service de correction.

Les statistiques publiques

ComeUp transmet comme information au lecteur 4 stats :

  • Le temps de réponse moyen ; A vous de répondre si possible le plus rapidement. Pour info, le délai moyen est de 11 heures (source ComeUp). Si vous mettez 3 jours à répondre, cette donnée va faire plus fuir le client que l’inverse.
  • Le taux de prise en charge ; C’est le nombre de commandes que vous avez acceptées par rapport au nombre de commandes passées. Cette donnée a moins d’importance sauf si vous êtes à 10%.
  • Le taux de complétion ; C’est le nombre de commandes que vous avez acceptées et qui ont été terminées par rapport au nombre total de commandes acceptées. Par exemple, vous avez accepté 10 commandes mais 1 a été annulée, votre taux de complétion est de 90 %.
  • Respect des délais ; A vous de respecter le délai imparti que vous avez choisi.

MICROSERVICE = PAGE DE VENTE

Votre microservice doit inciter et aboutir à une prise d’initiative du lecteur. Le lecteur doit devenir acheteur.

C’est le principe en marketing du taux de conversion. Un bon taux est de l’ordre de 4/5%. Pour information, le taux de conversion sur 5euros.com est calculé à partir de la page de vos microservices. C’est le nombre de ventes divisés par le nombre de visites, puis multiplié par 100.

Alors comment faire pour qu’un microservice soit une page de vente ? Votre service doit être vendeur, marketé avec une stratégie d’optimisation SEO. Un bon référencement vous amènera des prospects issus des moteurs de recherches.

Vous devez suivre et appliquer plusieurs techniques. Personnellement, j’utilise le logiciel YOAST SEO pour optimiser un référencement de qualité.

Je travaille principalement certains points :

  • Longueur du microservice (1000 mots minimum)
  • Méta titre optimisé (Mettez-vous à la place de votre client. Quelle recherche sur google va-t-il écrire ? Par exemple, si vous mettez en titre « Comment je vends et je réussis avec la vente de mes livres » est une erreur manifeste.  Le bon titre est « Comment vendre et réussir avec la vente de livres »)
  • Optimisation de la sémantique (A vous d’élargir votre sémantique avec des synonymes correspondants. Ainsi, vous optimiserez les recherches google sur votre microservice et vous amenez une lecture plus agréable moins répétitive pour le lecteur)
  • Mise en forme de la structure (Un microservice bien aéré, avec des paragraphes, des sous titres, un tableau récapitulatif permettra à votre microservice de devenir une véritable page de vente.
  • Maillage interne adéquat (Si vous avez un autre microservice, il est primordial de mettre le lien pour 2 raisons : Le visiteur sera peut-être plus intéressé par celui-ci ou par les deux mais surtout vous optimisez le référencement par les clics sur votre lien. Bien évidemment, vous le ferez de manière croisée entre chaque service)
  • Texte alternatif des images approprié (Les images sont importantes pour bien vendre mais aussi le SEO. Ce que voit votre prospect est l’image et non le texte !)
  • Mots clés mis en forme (Les mots clés que le prospect va potentiellement écrire dans ses recherches seront mis en valeur par du caractère gras ou une police appropriée)

Enfin, une page de vente se veut professionnelle.

Les fautes d’orthographe sont bien évidemment à proscrire. En créant des tableaux, vous serez plus compréhensible et plus crédible.

Voici l’exemple d’un tableau réalisé sur un de mes microservices :

Ce tableau se veut récapitulatif d’un long texte qui perdre des lecteurs en route mais aussi concis et compréhensif. Aussi, il se veut de donner une image professionnelle et donc sécurisante à votre lecteur.

Quelles stratégies pour obtenir des ventes sur ComeUp ?

Pour réaliser des ventes, vous allez user de stratégies marketing mais parfois, il ne vous en faudra pas. C’est du reste le premier point :

1/ Une demande supérieure à l’offre

Certaines catégories de Comeup ne demandent pas de marketing. Oui, la demande est tellement énorme que vous réussirez sans problèmes. Quelles sont ces catégories ?

Par exemple la rédaction est très demandée. Ce qui est exceptionnel, c’est que vous n’avez besoin d’aucune compétence pour créer votre réussite sur la plateforme. Seulement savoir écrire dans un bon français sans faute d’orthographe sera requis. A vous de vous faire un nom et de créer votre autorité vis-à-vis de vos concurrents.

Ensuite toutes les catégories qui concernent le graphisme, le développement d’un site ou les réseaux sociaux ont une demande conséquente. Si vous avez un talent ou des connaissances sur ces sujets, une place au soleil est possible pour vous.

2/ Offre de lancement

Voici une technique marketing classique. Elle consiste d’offrir un tarif réduit pour le lancement de votre business. Elle peut s’appliquer sur une période définie ou sur un nombre limité de commandes. L’intérêt est de susciter le visiteur à passer à l’action.

En outre, projetez vous sur du moyen ou long terme. Vous pouvez vous dire que vous allez travailler pour « rien ». Oui, c’est en partie vrai mais seulement sur du court terme. L’objectif est triple par cette stratégie :

  • Vous allez commencer à avoir des commandes et des avis positifs
  • Vous allez fidéliser des clients satisfaits de votre prestation qui potentiellement reviendront effectuer une commande.
  • Vous allez affirmer votre autorité, votre nom dans une catégorie concurrentielle. La personne ou société qui a un moat (avantage concurrentielle) peut se permettre d’afficher ses propres prix. Par exemple, vous avez la société HERMES qui peut fixer ses prix car elle a un wide moat dans son domaine d’activité. La qualité se paie et pour votre cas, ce sont vos avis positifs. Ainsi, vous pourrez réajuster vos tarifs à leur juste valeur !

3/ Offre promotionnelle

C’est la même logique que le point précédent. Seulement, pour un évènement précis ou une envie de rebooster votre microservice, vous allez faire une offre à durée limité dans le temps.

4/ Créer un service unique

Si vous avez un talent unique sur un domaine de prédilection, vous aurez forcement des ventes. C’est à vous en amont, par un business plan bien préparé, qui fera de votre microservice une réussite.

5/ Vendre une offre qualitative de base à 5 euros

L’intérêt est de vendre une offre premier prix pour ensuite vendre une offre plus chère. Je m’explique de l’intérêt des UPSELL. Upsell est le terme en anglais sans traduction littérale vers le français, mais qui peut se définir comme “vendre plus”. Il s’agit d’une stratégie de ventes qui concentre sur le perfectionnement de l’expérience de l’acheteur par rapport à votre marque ou service, et augmenter par conséquent vos ventes.

Fondamentalement, un upsell consiste à offrir une deuxième opportunité d’achat ou même à améliorer l’expérience d’achat initial de votre client.  Imaginez que vous créez une autre opportunité pour le client d’acquérir un article plus complet que celui qu’il avait choisi ou quelque chose pour compléter son achat.

Votre ticket moyen ne sera plus de 5 euros mais beaucoup plus par cette stratégie marketting.

Comment obtenir une bonne évaluation ?

L’évaluation et la note sont des facteurs de décision légitime pour votre lecteur. De mauvais évaluations ne permettront un passage à l’acte qui celui de l’achat.

En tant que vendeur, on recherche tous la note de 5/5.

Etant investisseur multi support, voici mes notes sur mon logement AIRBNB :

Ou sur une de mes voitures sur GETAROUND :

Et voici mes premières évaluations sur 5 euros.com quand j’avais commencé sur le site avant qu’il ne devienne ComeUp :

Alors quel est mon secret pour vendre et gagner de l’argent sur ComeUp ?

Tout simplement, je communique.

C’est essentiel et je le fais aussi dans mes locations Airbnb. J’avais rédigé du reste un article sur ce sujet : Quels revenus pour de la location saisonnière ?

Je vais parler uniquement de ComeUp car c’est le sujet qui vous intéresse. Dès que je reçois une commande, je réalise un même texte que j’envoie à chaque acheteur. Ce texte est un remerciement pour la confiance qu’ils m’ont transmise avec cet achat. Par contre, je le personnalise au maximum. Je dis « Bonjour Philippe » ou « Bonjour Robert » ou autres puis je signe par mon prénom Jérôme afin de créer du tissu social.

Je souhaite obtenir une relation de proximité et non une relation d’acheteur à vendeur.

Je précise mon propos. Vous pouvez tomber sur une personne exigeante, peu satisfaite par votre travail mais grâce à la relation établie, vous permettra d’éviter une mauvaise note. Oui, par principe et je l’ai vu sur mes différents business, si l’échange relationnel a été bon, elle ne vous mettra pas de note tout court afin de ne pas vous pénaliser. Et vous pouvez même retourner la situation avec une bonne note !

Ensuite, si je n’ai pas de retour ou de note, j’attends 5/6 jours avant de relancer la conversation avec une demande de satisfaction de l’acheteur :

  • Si la personne est satisfaite, je l’invite à l’afficher publiquement.
  • Si la personne n’est pas satisfaite, c’est au relationnel de jouer et de demander la raison. Grace à des échanges constructifs, vous éviterez sans problème la mauvaise note. Après, désolé de l’écrire, un con est un con et forcément cela vous arrivera de tomber sur le bon spécimen. Mais heureusement c’est rare et sur la masse, cette note n’aura aucune incidence sur votre réputation.

Stratégies pour une première page sur GOOGLE

Voilà encore un sujet passionnant !

La première page est le graal pour tous ceux qui ont un business sur internet. C’est déjà tellement compliqué de l’obtenir, comment peut-on l’obtenir grâce à ComeUp ?

Déjà, le site est bien référencé par les moteurs de recherche. Si vous avez un microservice bien écrit, vous le retrouverez sur GOOGLE.

Maintenant je vais vous dire la technique à utiliser. Si votre service attaque un sujet général, vous n’aurez aucune chance. Par exemple, si vous souhaitez être en première page avec l’intitulé « Devenir riche », c’est mort dans l’œuf. Le sujet est tellement concurrentiel et archi-utilisé que cela ne sert à rien de perdre du temps et de l’argent dans ce combat voué à l’échec. Vous devez être plus malin.

Vous devez axer votre stratégie sur une niche et ensuite les diriger par les UPSELL sur les autres microservices. Je vais revenir à l’exemple de comment devenir riche.

Vous pouvez axer sur la location de garages, la vente sur vinted, la location de voitures, etc … Dès lors, vos services doivent être orientés sur cette niche avec un titre adéquat et avec une optimisation SEO sur des mots clés bien choisis. C’est un travail de fond sur une niche qui vous permettra d’atteindre la première page de GOOGLE en quelques mois.

Oui c’est du travail, car vous allez être obligé de refaire tous vos microservices, vos visuels et autres.

Ensuite quand vous aurez réussi à amener du trafic qualifié venant des moteurs de recherche sur votre niche, c’est à vous de créer des liens sur vos autres services correspondants afin de vendre plusieurs offres.

Cette stratégie marketing est très puissante pour celui qui sait l’utiliser. Bien évidemment, il vous faudra plusieurs microservices sur 5euros.com dans le même thème. Mais vous aurez réussi à faire venir du trafic de google sur un service dont il est impossible de faire venir des visiteurs, par un biais détourné.

Bien entendu, vous pouvez reproduire la même action sur une autre niche et ainsi multipliez les sources de trafic. Donc oui, à vous de bien réfléchir sur ce qu’il est possible, d’établir un business plan avant de passer à l’action.

Personnellement, je suis sur des services sur comment gagner de l’argent. Mon axe de travail est la location saisonnière, la location de voiture, investir sans argent et sans apport ou le revenu complémentaire. Ce sont de vraies niches que je travaille et dont je vois les premiers résultats. Ensuite, il sera temps de les diriger pour savoir comment devenir riche grâce à l’immobilier ou comment devenir rentier, des thèmes généralistes que je ne pouvais pas atteindre.

Business is business et si ce n’est pas possible de passer par la porte, vous devez rentrer par la fenêtre 😊

J’ai toujours pensé algorithme sur le site où j’étais. Pourquoi je suis devenu superhost sur AIRBNB en seulement 2 mois, c’est-à-dire un hôte que le site va mettre en avant et chouchouter.

Tout simplement j’agis en fonction de l’algorithme du site.

ComeUp a ses propres exigences. Il a un moteur de recherche qui lui est propre comme toutes les marketplaces d’internet. AIRBNB, GETAROUND, EBAY, RAKUTEN, … sont par exemple de pures marketplaces, c’est à dire des plateformes en ligne qui mettent en relation des acheteurs avec des vendeurs.

Donc oui, ComeUp a son propre algorithme. Il faut donc être malin et répondre aux attentes de celui-ci et c’est que j’ai bien évidemment fait. Bien entendu, certaines données vont être beaucoup plus impactant sur le résultat que d’autres.

Il est important de savoir que l’algorithme n’est pas figé et qu’il prend en compte uniquement ce que vous avez fait dans les 6 derniers mois.

Le scoring de 5euros.com :

Le scoring est le fait d’attribuer une note ou un score à un vendeur en fonction de différents critères. Cette note vous fera ensuite grimper ou descendre dans le moteur de recherche, et donc d’être premier dans votre catégorie ou dernier.

❌ Vendre peu et peu cher (ne terminer que quelques commandes à 5 €)

✅ Vendre peu mais cher (terminer quelques commandes bien supérieures à 5 euros)

✅ Vendre beaucoup mais peu cher (terminer beaucoup de commande à 5 €)

✅✅ Vendre beaucoup et cher (Le saint graal)

Ce scoring est ajusté ensuite par des facteurs importants :

  • Le temps de réponse moyen : Plus vous répondez vite, plus l’algorithme apprécie. La pénalité maximale si vous oubliez de répondre est de 7 jours. Pour information, le temps de réponse moyen sur le site est de 11 heures.
  • Le taux de prise en charge : C’est le nombre de commandes que vous avez acceptées par rapport au nombre de commandes passées. Ce taux permet de savoir si vous acceptez ou refusez beaucoup de commandes.

Exemple : vous avez accepté 10 commandes mais 2 ont été annulées, votre taux de prise en charge ou taux de complétion est de 80 %.

  • Le taux de clic sur votre microservice : Si vous recevez beaucoup de clics sur votre microservice, 5 euros va vous privilégier car vous êtes vendeur et donc bankable pour le site. Alors comment faire ? C’est à vous de vous différencier et de vous démarquer de vos concurrents. Et oui, vous êtes sur un site ultra concurrentiel. Se démarquer, vous pouvez le faire de différentes façons : Une offre de lancement, un service avec des photos qui font la différence, un prix attractif en dessous de vos concurrents, des services uniques et novateurs, etc …

Ensuite les réservations amènent les réservations. Je m’explique. Grace aux évaluations et aux bonnes notes que vous avez reçues, le chaland va vous privilégier.

Un cercle vertueux est donc désormais créé.

  • Le taux d’annulation : Si vous annulez régulièrement des commandes, cela ne sera bon   du tout et affectera négativement votre classement dans les résultats de recherche.             
  • Le respect des délais : Cette statistique permet de savoir si vous respectez votre engagement vis-à-vis de votre client. C’est le nombre de commandes où vos délais ont été respectés sur le nombre de commandes acceptées que ce soit lors de la livraison initiale ou lors d’une demande de retouche.

À partir du moment où une partie de la commande est en retard, toute la commande sera comptée comme en retard. Par exemple, vous avez accepté 10 commandes mais vous avez été en retard pour deux demandes de retouche, votre taux de respect des délais est de 80 % (8/10×100).

C’est à vous de faire en sorte de rentrer dans les petits papiers de l’algorithme de ComeUp en étant plus scrupuleux sur ces données.

Si vous les respectez à la lettre et que vous commencez à vendre, votre mission sera réussie.

J’ai voulu ce guide facile à lire afin de bien vous faire comprendre certaines stratégies qui seront peut-être à modifier. Mais maintenant, c’est à vous de jouer ! 😉

Laisser un commentaire