You are currently viewing Le défi courses de chevaux #1 : Comment gagner ?

Le défi courses de chevaux #1 : Comment gagner ?

Comment gagner aux courses de chevaux ou comment perdre ?! En effet, j’ai commencé un challenge avec 400 euros de bankroll pour savoir où je peux aller. L’issue devrait être fatale car c’est un jeu de semi hasard et la finalité est donc de perdre.

Je vous renvoie à mon article précèdent qui explique la notion de TRJ (Taux de Retour Joueur) : Challenge Genybet : Et c’est parti !

Méthodologie

  • Courses de trot
  • Chevaux déferrés
  • Courses visés par l’entraineur
  • Genybet
  • Jeu simple gagnant
  • Enjeux a masse égale

La méthodologie ne change pas sur les grandes lignes. Elle a par contre été modifié à la marge car je ne joue qu’en jeu simple gagnant. Mes paliers ont été revus à la hausse. J’augmente les mises à partir de 150 courses désormais. Les variations peuvent être brutales et je détaillerai les chiffres dans la section résultat un peu plus tard dans l’article. Oui, je pourrai faire du jeu simple placé mais je veux vraiment optimiser la rentabilité qui est meilleure pas le jeu simple gagnant. Il est possible, qu’n parallèle de mon challenge, je fasse un test sur le jeu simple placé avec 1 euro dessus pour donner un défi financier. A étudier.

De plus, j’essaie de perfectionner mes choix hippiques car le sentiment de faire des mauvais chois évidents est présent après certaines courses. C’est le meeting de Vincennes et certains de mes chevaux n’ont pas le niveau. A étudier aussi.

Enjeux financiers

  • 6 euros en jeu simple gagnant
  • Pas de jeu simple placé, ce pari est moins rentable que le jeu simple gagnant mais les écarts peuvent être importants.
  • Augmentation des mises en fonction d’une couverture de 150 courses ( 600 euros : 4 euros, 750 euros : 5 euros, et ainsi de suite)

La modification des mises a donc été effectuée et c’est bon signe.

Objectifs

  • Obtenir un rendement de 10%
  • Capitaliser et augmenter les mises à chaque palier vu au dessus.
  • S’amuser et vibrer

Je ne me fixe pas de montant à atteindre tous les mois car c’est un jeu et qu’il est impossible d’anticiper un minimum les résultats finaux.

Résultat 

Les résultats se font mensuellement pour des soucis de clarté et de simplicité. Le premiers mois vient de se finir et il est temps de détailler les chiffres.

Bénéfice net : + 394 euros.

J’ai eu vraiment de la chance sur ce dernier mois et même un peu avant car la bankroll était de 80 euros. Mais le capital de départ retenu pour le challenge est 400 euros comme énoncé le mois précédent.

Vous verrez que le montant final aura peu d’importance car je cherche la rentabilité qui est l’objectif de mon challenge.

Nombre de courses jouées : 262

J’ai parié en moyenne 7 courses par jour. Je penses que c’est beaucoup trop. J’ai donc investi environ 1300 euros durant ce mois de novembre.

Nombre de gagnants : 36

J’ai eu en moyenne 13.7% de gagnants

Rentabilité

Voici donc le chiffre le plus important pour moi que j’actualiserai tous les mois. Sur 262 courses à une mise unitaire de 1, j’ai fait + 104.38

Ma rentabilité à M+1 est de +39.8 %

Bien entendu, le chiffre est beau, très beau mais mon expêrience me fait dire que je vais connaitre de mauvais moments. Je ne pourrai conserver une telle rentabilité.

3

C’est le nombre de victoires d’affilée

35

C’est le nombre de courses sans gagnant. C’est violent car je ne fais que du jeu simple gagnant et quand pendant 1 semaine, vous n’avez plus un gagnant, vous remettez en question votre stratégie. C’est humain. Mon expérience m’a fait tenir amis aussi le fait que j’avais eu de très belles réussites avant.


Mon plus beau gagnant

Je détaille plus en profondeur certains sujets vus dans cet article que je juge essentiel et j’aborde d’autres notions que je développe tout autant. Vous pouvez aussi retrouver en format vidéo les différents challenges « Genybet ». Et vous retrouverez mon plus beau gagnant que j’explique dans dans cette vidéo


Réflexions personnelles

Je réfléchis toujours à comment améliorer ma méthode. Je pense de plus en plus à ne plus miser sur un cheval s’il est premier favori. Les écarts risquent d’être très importants.

A étudier un autre fois ! 🙂

Laisser un commentaire