You are currently viewing Ces influenceurs youtube « bourse » qui vous cachent la vérité !

Ces influenceurs youtube « bourse » qui vous cachent la vérité !

Un article sur les influenceurs « bourse » qui omettent la vérité bien facilement sur Youtube car j’ai envie de remettre l’église au centre du village. Oui, c’est vrai, l’expression fait vieillotte 😊

J’en reviens au sujet des influenceurs et je reprends mon sérieux. Quels noms, tu vas me demander. Je pourrai citer Sebastien Koubar. mais si tu as d’autres noms, la partie commentaire est justement là pour ça. Pour le monsieur pré-cité, tout l’article ne lui est pas concerné, enfin j’espère.

Je ne doute pas que la majorité gagne très bien leurs vies et je ne remets pas du tout cela en question mais certaines vidéos sur Youtube me titillent et je vais t’en fait part dans ce billet d’humeur.

En outre, je suis en train de réaliser un challenge avec des chiffres et ma stratégie est détaillée en toute transparence : Objectif 1 million d’euros !

1/ Des revenus sur les sujets concernés bien bas au contraire des revenus liés aux réseaux sociaux et notamment Youtube

Quand je vois des jeunes de 20 ans expliquer comment gagner de l’argent, je me dis toujours ils ont hérité, ce sont des bill gates en devenir, ce sont des investisseurs précoces de génie ?

Bien entendu, il y a beaucoup de théorie dans leurs propos et si tu regardes bien, pour ceux qui réussissent, ils gagnent beaucoup plus grace à leurs réseaux sociaux que par leurs investissements. En effet, par exemple, sur youtube, les vrais revenus sont dans l’affiliation.

Parfois, certains youtubeurs déclarent gagner une somme grâce à youtube, mais ils oublient les revenus de l’affiliation. Je ne critique pas de gagner de l’argent, bien au contraire, mais il faut être transparent jusqu’au bout. Pour information, je gagne zero euro par youtube (je n’y suis pas du reste) ou par mon blog et mes revenus d’investissement viennent de l’immobilier et de la bourse.

Encore une fois, je ne critique pas le fait de gagner de l’argent car je suis le premier à investir mais si on veut être transparent, on se le doit d’être juste au bout. Après, il n’est pas évident de l’être, car nous sommes dans un pays conservateur, envieux de la réussite de l’autre.

Donc oui, Leur vrai revenu c’est leur site, leur chaine youtube, leurs réseaux sociaux, les placements de produits, les produits de l’influenceur …. Et bravo à eux car ce ne sont pas des investisseurs au final mais des marketeurs. Oui, ils font du marketing et rien à dire, ils sont très bon dans ce domaine.

Bon, je ne vais pas parler de ceux qui déclarent de faux chiffres, la maitrise des sujets fera qu’ils seront rapidement démasqués.

2/ La fiscalité

Je remarque que peu d’investisseurs sur les réseaux n’en parlent et que les influenceurs omettent de décrire ce qui est une problématique certaine pour tout investisseur.

Je me suis demandé pourquoi ?  Tu as peut être la raison et dis le moi dans les commentaires. S’ils déclarent qu’ils sont en société, on peut facilement voir leurs vrais chiffres ?

Et puis concernant, ceux qui prônent de devenir riche avec les dividendes, ça fait moins vendeur de dire qu’il faut retrancher 30% dans le CTO avec des valeurs étrangères. Les calculs finaux des intérêts composés par exemple font moins rêver.

Je vais te casser le moral par ce qui suit : Chaque pays possède des conventions fiscales avec d’autres pays pour éviter les doubles impositions des revenus du capital. Pour un investisseur français qui investit dans des actions étrangères, c’est cette convention qui fixera un taux de retenue fiscale. Ainsi, si tu perçois des dividendes d’une société étrangère, tu ne recevras pas la totalité. Tu auras sur ton compte le dividende, retranché du taux de retenue. Il faut savoir que tout ou partie de cette retenue peut être récupérée sous forme de crédit d’impôts. Le montant maximal récupérable est de 15%.

Finalement, les influenceurs ont raison de ne pas en parler, c’est chiant et pas vendeur.

Regarde plutôt ce qui va suivre pour comprendre plus facilement :

Exemple, tu reçois 100$ de dividendes d’une action US comme pepsi

Tu auras :

– une retenue à la source de 15$

– une flat tax de 30$ à payer au fisc français

Finalement, tu reçois seulement 55$ sur 100$ initialement versés.

Alors oui, ça fait moins vendeur pour les influenceurs de dividendes étrangers.

Pepsi, je t’aime quand même ! 🙂

Je précise quand même que tu récupères 15$ en crédit d’impôt mais tu les perds si tu n’es pas imposé.

Prenons un autre exemple avec une action belge détenue sur CTO, tu auras  un précompte à la source de 25%. Ensuite, tu devras payer à l’Etat Français les 30% correspondant à la flat tax l’année suivante lors de ta déclaration d’impôts. Tu récupéreras alors les 15% récupérables du précompte à la source. L’imposition totale sera donc de 25+30-15 = 40%

Tu comprends donc bien ici l’intérêt sur un CTO de privilégier les pays avec un taux de retenue à la source inférieur ou égal à 15% (comme les actions US avec l’action pepsi qu’on a vu). De cette manière, on se retrouvera avec le taux minimal à 30%.

Enfin, je vais m’arrêter là car ce n’est pas le sujet central de la vidéo, que ce sujet fiscal mériterait une vidéo entière et que comme la fiscalité change régulièrement, ce que je viens d’écrire ne sera peut être plus valable dans quelques années.

J’ai sans doute perdu la moitié de mes lecteurs mais un minimum de rigueur s’imposait sur ce sujet.

Encore une fois, je ne te dis pas que c’est mal d’investir même sur les actions étrangères. Je suis le premier à investir sur les actions américaines.  Au contraire, mais c’est important de maitriser le sujet pour pouvoir investir intelligemment.

3/ Investisseur en France ou vivant à l’étranger ?

Au final, ils en parlent peut être pas, de la fiscalité, car ils n’ont pas le même régime fiscal que toi et moi.  Je ne connais pas Dubai ou les USA mais ce sont certainement de jolis pays à visiter outre le fait qu’il soit avantageux fiscalement d’y vivre 😊

Et puis c’est évident que si tu vis à dubai, tu n’as pas la même imposition que nous en France. Je crois que du reste ils ne sont pas imposés et la différence est quand même énorme avec la France qui demeure le pays européen le plus imposé. Si tu veux réinvestir ton capital de 1000, c’est plus facile de réussir en remettant 1000 que 6/700 comme nous en France.

4/ Des rentabilités à 10% et plus chez les influenceurs bourse ?

Déjà, quand tu vois des rendements à deux chiffres, cela doit t’interpeller. Là aussi, je ne dis pas que c’est impossible, je fais moi-même du 12% avec ma location  saisonnière. Cependant, ces influenceurs ont tendance à plus facilement vendre leurs produits avec d’alléchants 20% et en faisant de jolis calculs théoriques sur le long terme.

Moi aussi, si je te prends une action avec 2% de dividende et que je te fais des intérêts composés à 20% dessus, je vais atteindre au bout de 10 ans une rentabilité exceptionnelle de 12.38 % !

Non soyons sérieux, car 10 ou 20% de rentabilité en bourse donne de gros revenus fictifs.

La bourse ne fait pas 10% sur le long terme ?

Oui et non. Tout dépend où on se place et on fait parler les chiffres comme bon nous semble.

Regarde, tu peux prendre le dow jones au plus haut en juillet 1929 soit 347 points et le dow jones actuel 35 000 : tu as fait du X 98

Si tu prends le dow au plus bas soit 42 points en juin 1932 et toujours le dow jones actuel 35 000 : tu as fait du X 811

Donc entre X98 et x811, la différence est énorme …

Je laisse les puristes de excel faire le calcul en % en intérêts composés pour bien voir la différence. Donc merci par avance pour les commentaires qui seront un formidable complément à ce billet d’humeur au final.

Et donc oui, c’est si facile d’interpréter les chiffres d’une période à une autre.

Si c’était si simple de s’enrichir, tout le monde serait riche. Il ne faut jamais oublier que pendant la ruée vers l’or, ceux qui s’enrichissaient à coup sur c’était les vendeurs de pelles et de pioches …. Et c’est toujours le cas au 21e siècle !

Laisser un commentaire