You are currently viewing Challenge dépenses : Réduire les frais de notaire

Challenge dépenses : Réduire les frais de notaire

Ce challenge « dépenses » a comme optique de trouver de bonnes techniques pour réduire ses frais, comme justement les frais de notaire.

L’instinct naturel de l’investisseur est de gagner de l’argent, d’avoir les bonnes stratégies pour investir et s’enrichir. J’ai justement fait un article dans ce sens : Comment devenir riche avec l’immobilier.

Et pourtant, il est primordial aussi de savoir faire baisser un poste de de dépenses. Pourquoi ? tout simplement, cela permet d’améliorer de facto la rentabilité d’un investissement.


Dans cette vidéo,

Je détaille plus en profondeur certains sujets vus dans cet article que je juge essentiel et j’aborde d’autres notions que je développe tout autant. Vous pouvez aussi retrouver en format vidéo les différents challenges sur l’immobilier :


Nous verrons dans cette série d’articles mensuels comment optimiser l’ensemble des dépenses. Cela peut concerner beaucoup de postes, qui mis bout à bout, représente une vraie économie. Cela inclut l’immobilier, la bourse, les dépenses courantes ou autres thèmes que j’aurai le plaisir d’aborder sur mon blog.

Quels frais de notaires sont à faire baisser ?

L’investisseur immobilier que je suis, a forcément eu affaire à différentes études notariales. Je me souviens qu’à mes débuts, je pensais que bêtement l’argent donné en plus de l’acquisition immobilière allait directement dans les poches du notaire. Il n’en est évidemment rien. La preuve :

  •  environ 80 % sont des taxes
  • environ 10 % sont des débours
  • environ 10 % sont les émoluments.

Voilà, les frais notariés sont composés ainsi. Ils représentent un surplus d’environ 7% aux frais d’acquisition. Pour plus d’information, le site notaires.fr vous détaillera ces différents frais. Je ne vais pas m’attarder sur ce sujet car ce n’est pas l’objet de cet article.

Ce qui est important à connaitre pour l’investisseur, c’est comment on peut réduire les 80% des ces frais notariés. Alors oui, il est possible de négocier les émoluments mais bon courage pour y arriver 🙂

Et concernant les débours, cela correspond aux dépenses liées à l’obtention des documents administratifs qui seront mis dans le dossier de la vente. Donc, ce n’est pas possible de faire baisser ce pole de dépense.

Comment faire baisser les frais de notaire avec les frais d’agence ?

Si vous avez acheté par agence, vous aurez des frais d’agence pour payer l’intermédiaire qui aura mis en relation l’acquéreur et le vendeur. Cette agence se rémunère sur le prix de vente en prenant un pourcentage sur celui-ci. Chaque agence immobilière a ses propres tarifs qui varient aussi en fonction des tranches de prix.

Quelles démarches ?

Le sous seing doit bien distinguer le prix de vente du bien immobilier et le montant des frais d’agence. Les frais d’agence seront à payer séparément. Ainsi, les frais de notaire seront uniquement calculés sur le prix de vente.

Pour bien comprendre :

Prix de vente : 100 000 euros + 10% de frais d’agence : Montant à payer 110 000 euros

Si frais de notaire de 7%, le total à payer sera de 117 700 euros.

Si vous dissociez les frais d’agence, vous ne paierez que les 7% de frais de notaires sur le prix de vente.

Donc, 7% sur 100 000 euros, soit un total à payer de 117 000 euros.

Vous économisez donc 700 euros.

Comment faire baisser les frais de notaire avec le mobilier?

Les frais de notaire sont calculés sur un bien immobilier vide. Tous les meubles, équipements ou autres améliorations sont susceptibles d’être pris en compte.

Quelles démarches ?

Il suffit de lister le mobilier et de mettre un prix estimé à coté. Demandez à votre notaire quels équipement peuvent être pris en charge. En gros, la cuisine équipée, le mobilier, un salon de jardin, l’électroménager, … sont naturellement à prendre en compte.

Alors, vous allez vous dire chouette, gonflons les prix !

Pour bien comprendre :

Et bien non !

Restez cohérent et il n’y aura pas de problèmes. Si vous estimez trop large, les fisc sera alerté. Il est considéré quune estimation maximale de 5 % du prix de la vente est viable.

Les frais de notaire seront alors calculés sur le prix de vente déduit des frais de meuble.

Prix de vente : 100 000 euros soit 7 000 euros de frais notariés.

Prix de vente : 100 000 euros – 5% de frais de meubles : Les frais de notaires (7%) sont calculés sur 95 000 euros soit 6 650 euros.

Vous économisez donc 350 euros.

Alors cela vaut le coût ?

Le jeu de mot est bidon, je le conçois, mais c’est mon blog et je peux assumer mes jeux de mots pourris 🙂

Je redeviens sérieux. Sur mes exemples précédents, l’économie est chiffrée à environ 1000 euros soit moins de 1% du prix global. Alors oui, cela ne change pas grand chose mais les petits ruisseaux font une rivière.

Et le mois prochain, dans le cadre de cette série d’articles sur le challenge « dépenses », je continuerai à parler de ces ruisseaux. Pour être cohérent avec le présent article, je parlerai de comment faire baisser la taxe sur la plus value.

Laisser un commentaire